En résumé

Les années Mazars, des années qui comptent
Mazars est un groupe international, spécialisé dans l'audit et le conseil, de plus de 23 000 collaborateurs présent dans 89 pays. Groupe en très forte croissance, Mazars a, en seulement 10 ans, quasiment triplé son chiffre d’affaires (+ 50% croissance ces 5 dernières années), ses effectifs et doublé sa présence géographique.
En France, Mazars regroupe 40 implantations et fédère les compétences et le professionnalisme de 3800 collaborateurs.

Photos / Vidéos

Nobody's Perfect - Episode #5
Nobody's Perfect - Episode #4
Nobody's Perfect - Episode #3
Nobody's Perfect - Episode #2
Nobody's Perfect - Episode # 1
Nobody's Perfect - Le Teaser
Les métiers en VOSTF - Dominique Bui - Conseil Assurance
Les métiers en VOSTF - Nathalie Holtz - Expertise Comptable
Les métiers en VOSTF - Nordine Choukhar - Actuariat
Les métiers en VOSTF - Anne-Laure Janvier - Audit Grands Comptes
Les métiers en VOSTF - Amandine Schwartz - Audit Middle Market
Les métiers en VOSTF - Mathilde - Transaction Services
Les métiers en VOSTF - Laurie Bayle - Conseil Comptable
Les métiers en VOSTF - Achour Messas - Audit Grands Comptes
Nos rencontres stagiaires-ingés #3: Les ingés chez Mazars une success story
Nos rencontres stagiaires ingés #2 : Ingé way of life
Nos rencontres stagiaires-ingés : #1 Parcours d’ingé
Coralie, Senior Conseil en développement durable
Florence, Manager Conseil
Laure, Manager Audit Secteur Banque
Congé solidaire Mazars
Découvrez Mazars en 90 secondes
L'univers de travail Mazars
Parole aux Stagiaires - Auditeur - Mazars
Les missions de Consulting - Mazars
Etre stagiaire TS chez Mazars
L'actuariat chez Mazars
L'accompagnement Comptable et Financier chez Mazars
Les missions de consulting chez Mazars
La Mazars Box 1
La Mazars Box 2
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars
Employés et stagiaires, les multiples visages de Mazars

Qu'est-ce qui vous plaît le PLUS dans votre entreprise ?

la relation avec les supérieurs hiérarchiques est fluide. Il est très facile d'évoquer les problèmes rencontrer pour trouver ensemble des solutions. Il est courant que les supérieurs demandent comment on se sent dans le travail mais aussi personnellement. la bienveillance est de mise.

Qu'est-ce qui vous plaît le MOINS dans votre entreprise ?

Le salaire n'est plus un élément différenciant du cabinet. Les avantages du CE sont minimes.

Qu'est-ce qui vous plaît le MOINS dans votre mission ?

Le fait d'avoir de nombreux sujets différents à traiter (missions opérationnelles y compris la relation client et les aspects d'encadrement, missions internes telles que le recrutement, la formation, le développement commercial etc), rendent les journées voire les semaines (ou les mois !) très denses. Nait alors un sentiment de frustration lorsqu'on n'a pas le temps de gérer l'ensemble des sujets comme on aimerait qu'ils soient traités.

Qu'est-ce qui vous plaît le PLUS dans votre mission ?

Diversités

Réseaux Sociaux